Le danger d'avalanche est marqué en haute montagne

Alors que le Plateau suisse est inondé de pluie, les régions de haute montagne sont confrontées à une neige abondante. Le danger d'avalanche est en augmentation sur la crête nord des Alpes et en Valais, avertit le dernier bulletin de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF).

La neige fraîche est transportée par le vent et forme des accumulations de neige soufflée parfois importantes. Au-dessus de 3000 mètres, le danger d'avalanches de neige sèche est marqué (degré 3 sur 5) sur une grande partie du territoire. A cette altitude, la neige pourrait atteindre un mètre au cours de la semaine, a précisé le SLF à l'ats.

En dessous de 3000 mètres, des coulées de neige humide et des avalanches de glissement peuvent se produire spontanément, surtout sur les pentes herbeuses raides ou sur les plaques rocheuses. Lors de randonnées, il faut tenir compte du fait qu'en terrain exposé même un glissement de neige peut emporter des personnes.

La situation est délicate et devrait le rester jusqu'à vendredi. Aux Grisons et au Tessin les conditions en montagne sont meilleures.

Pluies persistantes

Le Tessin a été bien arrosé, avec 134 millimètres de pluie à Lugano ces 72 dernières heures. Oron-la-ville (VD) a connu 100 mm, le Moléson (FR) 97 mm ou La Chaux-de-Fonds (NE) 89 mm, écrit MeteoNews.

Concernant le niveau des eaux, la situation est tendue mais pas encore critique. Les grands cours ne devraient pas déborder et causer d'inondations, alors que des petits ruisseaux pourraient gonfler momentanément suite à des pluies locales importantes.

Les températures sont très fraîches pour la saison. Le mercure n'a guère dépassé les 15 degrés en Plaine mardi et mercredi, alors qu'il dépassait 30 degrés dimanche.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus