Le jour le plus chaud de l'année en Suisse

Samedi a été le jour le plus chaud de l'année en Suisse. Des maxima à 37,2 degrés ont été mesurés à Sion et Binningen (BL), a indiqué MétéoSuisse à l'ats. Cela ne constitue toutefois pas un record de juillet mais c'est la première fois que de telles valeurs sont atteintes depuis la canicule de 2003.

A Würenlingen (AG), le thermomètre est monté à 37,1 degrés. Les 35 degrés ont été largement dépassés dans la région de Zurich ainsi qu'en Argovie et autour de Coire. SRF Meteo et MeteoNews publiaient des chiffres similaires, avec notamment 37,3 à Bâle et 37,2 à Sion.

Au Jungfraujoch, il a fait 8,3 degrés, sur le Titlis 13,6 et au Pilate 21,8, selon Daniel Gerstgrasser, de MétéoSuisse. MeteoNews annonçait également des valeurs élevées en altitude, soit plus de 30 degrés à Château-d'Oex (VD) et Engelberg (OW) et près de 30 degrés à Crans-Montana (VS), La Chaux-de-Fonds (NE) et La Brévine (NE).

La nuit de samedi à dimanche devrait être une nouvelle fois tropicale, au-dessus de la barre des 20 degrés. Dimanche sera très chaud, avant l'arrivée d'un front orageux qui pourrait occasionner des pluies abondantes la nuit suivante. La prochaine vague de chaleur est attendue mercredi, jusqu'à la fin de la semaine au moins.

Ozone en hausse

Ces températures ont à nouveau fait bondir les taux d'ozone en Suisse. La valeur limite de 120Î1⁄4g/m3 a été nettement dépassée en de nombreux endroits samedi après-midi. La carte publiée sur le réseau national d'observation des polluants atmosphériques (NABEL) affichait 182 microgrammes pour Lugano, 165 à Bâle, 145 à Zurich et 139 à Payerne (VD).

L'Office fédéral de l'environnement précise que les taux d'ozone supérieurs aux limites peuvent irriter les muqueuses des voies respiratoires, causer une gêne thoracique et réduire la capacité pulmonaire.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes