Le libre choix du médecin déterminant dans l'échec du managed care

La crainte de perdre le libre choix du médecin a été déterminante dans le net rejet (76%) du projet de réseaux de soins intégrés pour l'assurance maladie, le 17 juin. Cet argument des opposants a convaincu 73% des votants, révèle l'analyse VOX publiée vendredi.Les personnes sondées ont aussi davantage fait confiance aux opposants qu'aux partisans sur les conséquences financières de la réforme proposée: 64% étaient d'avis que les coûts de la santé continueraient à augmenter pour les assurés. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus