Le loup pris en flagrant délit à proximité d'habitations en Valais

Un loup a attaqué un troupeau de moutons lundi à l'aube dans un enclos à une vingtaine de mètres d'habitations à Eischoll (VS). Trois personnes ont vu le prédateur qui s'est esquivé à leur approche. Un mouton a été tué.

L'attaque n'a pas directement été vue par les témoins, a déclaré lundi à l'ats le chef du service cantonal de la chasse Peter Scheibler, confirmant une information de Radio Rottu. Mais ils ont bien vu le prédateur vers 07h30 après l'attaque. Il faisait suffisamment jour pour que le doute ne soit pas permis.

A quelques mètres de maisons

L'attaque s'est déroulée à proximité immédiate de maisons d'habitation du village. Peter Scheibler admet que le comportement du prédateur n'est pas exceptionnel. L'an dernier, un loup s'est aussi attaqué à des moutons parqués proches de maisons à Münster (VS).

La situation provoque des réactions. "On peut comprendre que les habitants aient de la peine à accepter", estime M. Scheibler. Le cas a été transmis à l'Office fédéral de l'environnement pour une prise de position.

Situation en discussion

Ce genre de situation, une attaque à proximité d'habitations, n'est pas pris en compte dans l'actuel concept loup. Mais c'est en discussion dans le cadre du nouveau plan loup, explique M.Scheibler. Diverses interventions demandent que les cantons bénéficient d'une plus grande marge de manoeuvre dans ce genre de cas.

Sur place, le garde-chasse a effectué des prélèvements. L'objectif n'est pas tant de savoir si l'attaque est due à un loup que de connaître son identité. Il pourrait s'agir du même animal qui a sévi dans les alpages au-dessus d'Eischoll durant l'été. Aucune autorisation de tir n'avait été accordée en raison de l'insuffisance des mesures de protection des troupeaux.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus