Le mari a reconnu avoir poignardé sa femme

L'homme qui a poignardé sa femme dimanche à Gland (VD) a reconnu les faits. Les premiers éléments de l'enquête montrent qu'il était connu pour consommation de stupéfiants. La police était intervenue à plusieurs reprises pour des nuisances sonores constatées par des voisins.

Interpellé sur les lieux du drame, le mari n'a pas pu être entendu immédiatement en raison de son état psychique. Les enquêteurs de la Police de sûreté l'ont interrogé lundi après-midi et le procureur a procédé durant la soirée à son audition.

Durant celle-ci, l'homme a reconnu avoir poignardé sa femme et s'est expliqué en partie sur les faits, indique mardi la police cantonale se refusant à donner plus de précisions. Le procureur a demandé la mise en détention provisoire de ce Suisse de 47 ans. Les investigations se poursuivent.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme est connu des services de police pour consommation de produits stupéfiants. Il a aussi été dénoncé à plusieurs reprises pour des infractions à la Loi sur la circulation routière.

La police est en outre intervenue à plusieurs reprises pour des nuisances sonores constatées par des voisins, indique encore la police cantonale. Ces interventions ont fait l'objet d'une dénonciation au règlement général de police de la commune.

Dimanche peu après 13h30, un voisin a appelé le 117 pour signaler une violente dispute dans un appartement à Gland. Sur place, les gendarmes ont réussi à pénétrer rapidement dans le logement, découvrant le corps sans vie de la victime, une Suissesse de 32 ans. Elle avait reçu plusieurs coups de couteau. Le couple n'avait pas d'enfant.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus