Le paysage religieux de la Suisse est toujours plus diversifié

La religion tient une place croissante dans les médias et la politique, pourtant les individus et les institutions s'en éloignent toujours plus. A tel point que près des deux tiers de la population chrétienne de Suisse s'en distancie.Sur l'ensemble de la population, seuls 10% se disent opposés à la religion alors que 9% prétendent s'être tournés vers des pratiques spirituelles alternatives, souvent orientales. Ils sont 17% à demeurer vraiment pratiquants. A l'inverse, quelque 20% se déclarent sans religion, un chiffre qui confirme de précédents sondages, a précisé Jörg Stolz, directeur de l'Observatoire des religions en Suisse. /SERVICE


Actualisé le