Le recours aux fausses identités sera possible dès le 1er mai

Dès le 1er mai, la police pourra recourir à de fausses identités pour traquer les criminels. Le Conseil fédéral a fixé vendredi l'entrée en vigueur de cette modification du code de procédure pénale, en même temps que des dispositions sur les procès-verbaux et le secret professionnel des avocats.Sont qualifiées d'investigation secrète les infiltrations policières en milieu criminel menées sous le couvert d'une identité d'emprunt pour élucider des infractions particulièrement graves. Le ministère public pourra garantir le secret sur l'identité réelle des agents infiltrés même lors d'une procédure devant un tribunal. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes