Les Verts réitèrent leur soutien à Geri Müller

Les Verts suisses réitèrent leur soutien à Geri Müller. Selon la coprésidente Regula Rytz, les photos du conseiller national des Verts et maire de Baden (AG), nu, prises dans son bureau, ne justifient pas une démission. Pour elle, cette affaire ne ternit pas la réputation du parti.

"Nous sommes jugés sur notre politique", estime Regula Rytz dans une interview publiée dimanche dans le "SonntagsBlick". Ce qui compte, c'est que Geri Müller s'est excusé pour son comportement, a-t-elle souligné.

Concernant les soupçons d'abus de pouvoir, ce chapitre est également clos, a-t-elle ajouté. Lundi, les Verts avaient déjà expliqué que Geri Müller devait décider de son avenir politique avec les sections cantonale et communale de son parti. Réunie en assemblée le lendemain, la section argovienne lui a exprimé son soutien.

Pas d'inquiétude pour 2015

L'affaire soulève en revanche des questions d'éthique médiatique, a relevé Regula Rytz. Et la conseillère nationale bernoise de trancher: "Nous condamnons clairement la publication de photos et textes privés sans l'accord" de la personne concernée.

Concernant les élections fédérales de l'année prochaine, Regula Rytz ne se montre pas le moins du monde inquiète. "Notre objectif est de conserver nos sièges et d'en gagner dans les cantons de Bâle et du Tessin", a-t-elle déclaré dans un entretien à la "NZZ am Sonntag".

Le Parti des Verts "a davantage de sièges cantonaux que les Verts'libéraux et le PBD ensemble", a-t-elle également rappelé, confiante.

/ATS


Actualisé le