Les Yéniches sont toujours à la recherche d'un emplacement

Après l'évacuation par la police, jeudi soir, de leur campement de protestation à Berne, les gens du voyage ont passé la nuit sur une place de sport à Kirchberg (BE), qu'ils ont quittée vendredi matin. Les Yéniches se sont ensuite installés sur l'ancien site d'Expo.02 à Nidau (BE).

Le groupe comprend quelque 50 caravanes. Des négociations sont en cours avec la commune afin de savoir si ces Yéniches peuvent y rester. L'accès à l'aire occupée, qui appartient à la Ville de Bienne, a été bloqué, mais certains ont forcé le passage, a indiqué Beat Feurer, directeur biennois de la sécurité.

Une évacuation n'est pas exclue. Vendredi après-midi, les gens du voyage étaient toujours sur place, et de nouveaux véhicules rejoignaient le campement.

Les Yéniches avaient passé la nuit sur une place de sport à Kirchberg. L'accord passé avec la commune stipulait que les gens du voyage devaient lever le camp jusqu'à 09h00. Ce qu'ils ont fait, a confirmé Marianne Nyffenegger, présidente de la commune de Kirchberg.

Plusieurs centaines de Yéniches avaient installé mardi, dans le quartier du Wankdorf à Berne, un campement pour protester contre le manque d'aires de stationnement disponibles en Suisse.

Jeudi, la police a évacué le camp. La Ville de Berne a pris cette décision parce que le terrain occupé était nécessaire pour la tenue de la foire de printemps BEA, qui a débuté vendredi.

/ATS


Actualisé le