Les Yéniches peuvent rester près de Porrentruy (JU)

Le Gouvernement jurassien a autorisé mardi la communauté yéniche à stationner temporairement sur le site de Mavalau, à l'ouest de Porrentruy, en contrebas de l'autoroute A16. Une quinzaine de caravanes y sont installées depuis dimanche dernier.

Le canton et les autorités communales vont examiner la possibilité d'affecter à plus long terme la place de Mavalau pour les Yéniches, indique un communiqué de l'administration cantonale. Des questions doivent encore être étudiées, notamment en matière d'aménagement du territoire, de protection de l'environnement et de la forêt.

Le Gouvernement serait favorable à un accueil à long terme de cette communauté à cet endroit, signale ce communiqué. Le ministre Michel Thentz, en charge du dossier, s'était rendu sur place lundi pour dialoguer avec les membres de cette communauté.

L'emplacement de Mavalau était à l'origine destiné à accueillir provisoirement les gens du voyage étrangers. Mais devant l'opposition des maires des communes concernées de Porrentruy, de Fontenais et de Courtedoux, le gouvernement était revenu en arrière.

Un accord à Nidau (BE)

Cette décision est un épisode d'une affaire qui a éclaté la semaine dernière. Les Yéniches avaient monté un campement de protestation mardi passé sur un terrain à Berne. Ils exigeaient davantage de places de stationnement et de transit en Suisse.

Après de vains pourparlers, la ville avait ordonné l'évacuation des lieux. Les Yéniches se sont alors installés à Nidau (BE), sur l'ancien site d'Expo.02. Lundi, un accord a été trouvé et les gens du voyage suisses pourront utiliser ce terrain durant dix jours, contre un émolument fixé à 15 francs par jour et par véhicule.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes