Les consommateurs suisses continuent de payer parfois trop cher

Les consommateurs suisses n'ont pas toujours vu la couleur des baisses de prix à l'importation liées au franc fort. Le Conseil fédéral a pris connaissance mercredi d'une étude qui le confirme. Le Secrétariat d'Etat à l'économie va poursuivre ce travail.Commandée en début d'année par le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann, l'étude sur la transparence montre qu'une appréciation du franc sur trois à quatre trimestres a fait baisser les prix à l'importation dans 40% des cas. /SERVICE


Actualisé le