Les coûts de la santé ont atteint un nouveau pic

Les coûts de la santé ont augmenté de 5,3% en 2012 par rapport à l'année précédente pour s'élever à 68 milliards de francs, a annoncé mardi l'Office fédéral de la statistique. Ce montant correspond à 709 francs par mois et par personne résidant en Suisse. Il s'agit d'un nouveau pic.

Les dépenses pour la santé représentent 11,5% du produit intérieur brut (PIB), contre 11% en 2011. En un an, les dépenses de santé ont surtout augmenté dans les hôpitaux (+9,8%). Sur les 3,4 milliards de dépenses supplémentaires, 2,3 milliards sont imputables à la hausse des dépenses dans les établissements hospitaliers.

L'introduction des forfaits par cas (DRG) et les changements qui en découlent dans le système de financement rendent difficile, pour l'année de son introduction, l'interprétation des données sur l'évolution des coûts hospitaliers, relève l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Comme les années précédentes, quatre cinquièmes des 68 milliards de francs de dépenses pour la santé ont été financés par l'assurance de base selon la loi sur l'assurance-maladie (35,8%), les ménages privés (25,2%) et l'Etat (20,2%).

709 francs par mois et par habitant

Les dépenses de la santé se sont élevées à 709 francs par mois par personne résidant en Suisse. Elles ont été couvertes à raison de 254 francs par l'assurance maladie obligatoire, de 51 francs par les assurances complémentaires, de 44 francs par d'autres assurances comme l'AVS, l'AI et l'assurance accidents et de 32 francs par le biais des autres régimes de prestations sociales.

L'Etat y a contribué pour 143 francs et des fondations de droit privé pour 7 francs. En plus de leurs primes d'assurance, les ménages ont dû débourser le solde, soit 178 francs, principalement pour les établissements médico-sociaux (EMS), les soins dentaires et les participations aux frais d'assurance-maladie pour les traitements hospitaliers et ambulatoires.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes