Les donneurs d'organes pourraient le signaler sur la carte d'assuré

La carte d'assurance maladie devrait préciser si son détenteur est d'accord de donner ses organes. Le National a adopté mercredi par 92 voix contre 43 une motion PDC qui l'exige. La gauche s'est abstenue. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

Le texte de la Valaisanne Viola Amherd vise à adoucir la pénurie d'organes en Suisse. Environ 80% des habitants sont favorables au don, mais seulement 8% portent une carte de donneur sur eux. Inscrire la volonté de chacun sur la carte d'assuré est "un moyen simple et efficace" pour améliorer les choses. Cela soulagera aussi les proches, a assuré la motionnaire.

Le plan d'action lancé l'an dernier pour soutenir le don d'organes s'annonce bien plus efficace que "des mesures d'inscription ici ou là", a objecté le ministre de la santé Alain Berset. Les premiers signaux sont positifs. Les informations sur la carte d'assurance ne pourront en outre pas être modifiées si l'assuré change d'avis. Il faudra donc toujours les vérifier avant un prélèvement, a-t-il fait valoir. En vain.

/ATS


Actualisé le