Les drames familiaux en Suisse essentiellement causés par le stress

Les drames familiaux en Suisse sont essentiellement causés par le stress. Selon des chercheurs, les divorces, les conditions de logement ou encore le titre de séjour peuvent être des facteurs déterminants. Un accès limité aux armes à feu permettrait d'éviter un certain nombre de ces tragédies.En moyenne en Suisse, trois ou quatre fois par an, un auteur généralement masculin fait une victime la plupart du temps féminine avant de se suicider, écrit l'équipe de Matthias Egger de l'Institut de médecine sociale et préventive de l'Université de Berne, dans la revue "PLOS ONE". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes