Deux nouvelles personnes trouvent la mort près de Lugano (TI)

Les intempéries au Tessin ont à nouveau semé la mort. Deux femmes de 34 et 38 ans ont perdu la vie dans la nuit de samedi à dimanche à Davesco-Soragno (TI), près de Lugano, où un glissement de terrain a emporté un petit immeuble. Il y a une dizaine de jours, une femme de 31 ans et sa fillette de trois ans étaient décédées dans des circonstances similaires.

Les deux coulées n'ont toutefois pas la même cause, a expliqué devant les médias à Lugano le géologue Urs Lüchinger, mandaté par les autorités pour analyser les événements. A Davesco-Soragno, c'est un mur situé en amont du bâtiment sinistré qui, rendu instable par les fortes pluies, a dévalé la pente et déclenché une réaction en chaîne.

Le mur a entraîné des éboulis, qui ont finalement causé l'effondrement du bâtiment. Il ne s'agit ainsi pas d'un glissement de terrain aux causes "purement naturelles", a précisé le géologue.

A Curio en revanche, où la trentenaire et sa petite fille de trois ans avaient succombé il y a une dizaine de jours, l'accident fatal est dû à une coulée de boue. Cette dernière avait emporté leur maison sur son passage. Ce premier drame s'était produit à environ 15 km à vol d'oiseau de celui de Davesco-Soragno.

Une 3e victime grièvement blessée

Une troisième personne a été blessée à Davesco-Soragno et transportée à l'hôpital. Cet Italien de 44 ans, partenaire dans la vie de l'une des victimes, se trouve en danger de mort, a indiqué la police tessinoise. La coulée s'est produite vers 02h40. Quelque 140 sauveteurs, ainsi que des chiens, se sont pressés sur les lieux, à environ 6 km du centre de Lugano.

Le maire de Lugano Marco Borradori a exprimé ses condoléances aux proches des victimes. A sa connaissance, l'immeuble n'était pas dans dans une zone à risques, a-t-il déclaré devant les médias à Lugano.

Selon Meteonews, il est tombé entre 80 et plus de 100 litres au mètre carré sur le Tessin depuis vendredi soir.

11 morts en un mois en Italie

L'Italie voisine n'est pas épargnée. Deux personnes, un homme de 70 ans et sa petite-fille de 16 ans, y ont été tuées sur les berges du lac Majeur. Un glissement de terrain a enseveli leur maison à Cerro, ont rapporté les médias italiens.

Au total 11 personnes ont été tuées en raison des intempéries dans le nord de l'Italie en un mois.

Le trafic ferroviaire a également subi des perturbations au Tessin et en Italie du nord.

Accalmie en vue

De nouvelles précipitations sont attendues pour lundi mais moins abondantes que celles de samedi. En attendant que la situation s'améliore à partir de mercredi prochain, les habitants de Locarno prennent leur mal en patience. Et s'adaptent aux mesures mises en place: passerelles posées dans les rues de la ville et interdiction de circuler en voiture.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes