Les élèves romands moins bons en mathématiques que les alémaniques

Les élèves romands sont, en moyenne, moins bons en mathématiques et en sciences que leurs homologues alémaniques. Selon les résultats cantonaux de l'étude PISA 2012, ils sont toutefois légèrement meilleurs en lecture. Parmi les Romands, le canton de Fribourg obtient les meilleures notes en mathématiques.

Pour l’ensemble de la Suisse romande, la moyenne en mathématiques est de 523 points, elle est certes inférieure à celle de la Suisse (531), mais très nettement supérieure à celle de l’OCDE (494), relève la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP).

Avec 550 points, le canton de Fribourg obtient un score significativement supérieur aux autres cantons romands. Le Valais en est proche (540) et se distingue aussi de tous les autres. Le Jura, Vaud et Berne, lui emboîtent le pas (oscillant autour de 520 points), puis viennent les cantons de Neuchâtel et de Genève (502).

Plus de 10'000 élèves

De manière générale, la moyenne de lecture est au niveau de la moyenne de sciences ou lui est supérieure, note la CIIP. Des chiffres qui confirment ainsi la tendance observée en 2009. Les moyennes en sciences étaient encore supérieures à celles obtenues en lecture dans les sept cantons romands en 2006.

L'enquête PISA 2012 a testé quelque 510'000 élèves de quinze ans, venant de 65 pays, dont 34 de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En Suisse, plus de 10'000 élèves ont participé au volet international de l'étude.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes