Les jeunes PLR, PDC et PS veulent sauver la voie bilatérale

Les jeunes libéraux-radicaux, démocrates-chrétiens et socialistes veulent lancer une initiative fédérale pour sauver la voie bilatérale, après l'acceptation de l'initiative de l'UDC sur l'immigration. "C'est l'avenir du pays qui est en jeu", a indiqué Matthias Lanzoni, membre des jeunes PLR genevois.

Selon M. Lanzoni, "les jeunes sont apathiques, pourtant ce sont les premières victimes des mesures de rétorsion de l'Union européenne, avec le gel des accords sur la recherche et Erasmus". Dans une interview au quotidien "Le Temps", le jeune politicien croit cependant à un réveil de ses concitoyens et à un sursaut national.

L'initiative en gestation dans les sections jeunes des trois grands partis viserait à restaurer la libre circulation. "Nous proposons de garantir la voie bilatérale, tout en l'assortissant de mesures pour prévenir ses effets néfastes", a précisé M. Lanzoni, qui estime possible un terrain d'entente sur cette question.

M. Lanzoni a regretté que lors de la campagne, les partis de droite n'aient pas assez pris en compte les mises en garde de la gauche et que la gauche n'ait pas assez affirmé avec conviction "la nécessité de la libre circulation". Selon le jeune libéral-radical, "nous devons nous unir pour trouver des solutions".

Les jeunes PLR, PDC et socialistes doivent présenter leur idée la semaine prochaine à Berne. Les discussions avec les autres sections jeunes de Suisse sont très avancées, notamment au niveau du PLR et des socialistes, a précisé à l'ats M. Lanzoni. Des contacts ont aussi été pris avec les Verts pour qu'ils s'associent au projet.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes