Les organisations homosexuelles proposent l'union civile pour tous

Les organisations représentatives des gays, lesbiennes, bi et transsexuels (LGBT) ont revendiqué samedi le mariage civil pour tous lors de leur congrès de délégués. C'est ainsi qu'ils ont choisi de combattre l'initiative du PDC contre la pénalisation des époux face à l'impôt.

Les organisations LGBT reprochent au texte démocrate-chrétien de vouloir empêcher par la bande l'extension du mariage aux couples homosexuels en figeant dans la constitution que le mariage est l'union durable entre un homme et une femme. En Suisse, gays et lesbiennes bénéficient du partenariat enregistré.

Les mouvements homosexuels ont reçu le soutien du groupe vert'libéral. Celui-ci veut combattre la partie discriminatoire de l'initiative du PDC par un contre-projet, comme l'a relevé le vice-président du parti Laurent Seydoux devant les délégués réunis à Berne.

Le groupe vert'libéral envisage notamment d'intervenir via deux initiatives parlementaires. L'une demanderait que tous les couples, quel que soit leur forme de vie ou leur orientation sexuelle, soient traités sur un même pied sur le plan des assurances sociales ou du fisc. L'autre prévoirait le "mariage pour tous", indépendamment du sexe ou de l'orientation sexuelle.

Les quelque 50 délégués des organisations LGBT de Suisse présents à Berne ont soutenu à l'unanimité l'engagement de leurs organisations contre l'initiative du PDC et en faveur de celle des Vert'libéraux. Ils ne veulent plus qu'en Suisse existent des êtres humains de seconde classe, écrivent les organisations -dont celle des gay Pink Cross- samedi dans un communiqué.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus