Les planificateurs de l'attentat contre IBM bel et bien condamnés

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) confirme les peines prononcées contre trois membres d'un groupe anarchiste italien. Tous écopent de plus de trois ans de prison pour avoir planifié un attentat contre le centre de recherches d'IBM à Rüschlikon (ZH).

Un précédent verdict des juges de Bellinzone avait été annulé en novembre 2012. Le Tribunal fédéral avait demandé que certaines pièces soient ajoutées au dossier.

La défense soutenait la thèse d'un complot. Un argument écarté par le TPF, qui déboute les trois individus, un couple d'Italiens dans la trentaine et un Tessinois de 27 ans.

Tous trois sont condamnés pour actes préparatoires d'incendie intentionnel et pour commerce illégal de matériel explosif. Le TPF juge que les trois anarchistes visaient le centre de recherches sur les nanotechnologies d'IBM de Rüschlikon (ZH), à l'époque encore en chantier.

En avril 2010, ils avaient été interceptés par la police lors d'un contrôle routier sur le col de l'Albis. Des explosifs et d'autres objets susceptibles d'être utilisés dans un attentat avaient été découverts dans leur voiture.

Eco-terrorisme

Des lettres de revendication avaient également été trouvées dans la voiture, au nom d'un groupe se réclamant du mouvement "Earth Liberation Front", une organisation considérée aux Etats-Unis comme un groupe éco-terroriste.

Devant le TPF, l'avocat de la défense avait mis en doute la version selon laquelle le trio avait été arrêté par hasard. Il avait soutenu qu'il s'était agi d'une opération menée de concert avec la justice italienne.

Le Tessinois écope de trois ans et demi de réclusion. Considéré comme l'organisateur principal de cette tentative d'attentat, son comparse italien avait écopé de trois ans et huit mois de prison et la femme de celui-ci à trois ans et quatre mois de prison.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes