Les principaux partis minimisent leur échec auprès de leurs membres

Hormis les Verts, les partis qui ont perdu des voix lors des élections au Conseil national sont peu critiques dans leurs analyses du scrutin à l'attention de leurs membres. Sur la toile, leurs dirigeants mettent surtout en avant ce qu'ils considèrent comme des succès.Avec 26,6% des voix contre 28,9% en 2007, l'UDC fait partie "des perdants" de l'élection au Conseil national, reconnaît son secrétaire général Martin Baltisser sur le site internet du parti. Toutefois, aucun autre parti n'a obtenu un taux aussi élevé depuis 1963, estime Martin Baltisser. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes