Les propos d'Ueli Maurer sur les femmes suscitent l'indignation

"Sexisme", "insulte aux femmes", "machiste": suite aux propos tenus par le conseiller fédéral Ueli Maurer samedi à Zoug, les réactions sont vives. Le ministre de la défense a comparé les femmes à des "appareils ménagers hors d'usage" lors d'une manifestation en faveur des avions Gripen.

Un extrait paru sur le portail alémanique zentral+ a mis le feu aux poudres. Selon un article consacré à une manifestation inter-partis organisée en soutien aux Gripen, Ueli Maurer a comparé dans son discours l'importance d'acquérir les avions de combat avec la nécessité d'effectuer un inventaire de sa cuisine.

"Combien d'appareils ménagers hors d'usage et vieux de 30 ans avez-vous encore à la maison?", a alors demandé M. Maurer au public. Sa réponse: "Chez nous, plus beaucoup, à part naturellement la femme, qui tient le ménage."

Humour aussi pour les politiciens

Dans la salle se trouvait le responsable du comité organisateur de la manifestation, Willi Vollenweider. Ce dernier a confirmé lundi à l'ats les propos tenus par Ueli Maurer. Selon lui, le public présent a compris ces mots comme une blague.

"C'est grotesque de faire passer rétrospectivement cette blague pour une affirmation misogyne. Un politicien peut aussi se permettre un peu d'humour", a déclaré M. Vollenweider, qui siège sur les bancs UDC au parlement de la ville de Zoug. Les opposants au Gripen sont simplement à court d'arguments, a-t-il ajouté.

Les Jeunes Verts veulent des excuses

Les opposants au jet suédois n'ont effectivement pas tardé à réagir dimanche soir. "De tels propos sexistes sont inacceptables, Maurer doit s'excuser publiquement", ont ainsi exigé les Jeunes Verts.

L'opposant au Gripen et ancien conseiller national Jo Lang (Verts) s'est exprimé sur Twitter: "Si Ueli Maurer a réellement dit cela, il n'est plus digne d'être conseiller fédéral." Certains utilisateurs du réseau social ont demandé au ministre de la défense de s'excuser ou de démissionner. D'autres ont réagi avec humour et ont invité les citoyens à amener au ministre leurs appareils ménagers hors d'usage.

Le peuple vote le 18 mai prochain sur le fonds d'acquisition des avions Gripen. Avec ce fonds, la Suisse prévoit d'acheter 22 avions de chasse au constructeur suédois Saab.

/ATS


Actualisé le