Les végétariens vont manifester à Genève

Pour la première fois, les végétariens vont manifester à Genève le 18 mai. Une lettre et une pétition seront remises à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et au Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, ont indiqué lundi les organisateurs.La première Veggie Pride internationale à Genève sera organisée sur la place des Nations, devant l'ONU. Cette manifestation a lieu chaque année depuis 2001 en France, et depuis récemment en Italie.La Veggie Pride internationale aura le double but de remettre en question la légitimité du fait de tuer les animaux pour la consommation et de défendre les droits des personnes refusant de manger les animaux, a précisé un communiqué."Végéphobie"Des millions de végétariens et végétaliens dans le monde sont discriminés et leurs droits sont bafoués: jugements de valeur de médecins, absence de repas végétaliens équilibrés dans les établissements, marginalisation, moqueries, selon les militants. Ils sont victimes de "végéphobie", qui, en écho à l'homophobie, désigne les discriminations que subissent les personnes végétariennes et végétaliennes.L'association américaine de diététique qui regroupe 72'000 nutritionnistes reconnaît qu'il est possible de se nourrir de manière équilibrée à tous les stades de la vie en étant végétalien (un végétarisme strict qui exclut toute chair animale ainsi que les produits dérivés des animaux), selon David Olivier, fondateur de la Veggie Pride (www.veggiepride.org)L'un des objectifs visés par la Veggie Pride est d'amener les végétariens à se manifester publiquement pour devenir des porte-parole actifs de la cause animale au lieu de chercher à passer inaperçus. Elle les encourage à exprimer leur fierté d'être végétaliens pour les animaux, à lutter contre la végéphobie dont ils sont victimes et à défendre leurs droits de citoyens.Des millions de personnes sont végétariennes ou végétaliennes pour des raisons éthiques. Ces personnes estiment que les animaux doivent eux aussi être traités avec justice. Elles refusent la consommation de viande, entre autres parce qu'elle nuit à l'environnement, et boycottent l'exploitation animale, préférant se tourner vers une alimentation végétale. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus