Libor: UBS devra longtemps travailler sur les conséquences

Au lendemain de l'amende de 1,4 milliard de francs infligée à UBS pour son implication dans les manipulations du Libor, la grande banque promet des changements. Le président du conseil d'administration Axel Weber prévoit que l'établissement devra longtemps travailler sur les conséquences du scandale."Cela prendra bien deux ans jusqu'à ce que nous ayons réglé les principaux problèmes", a déclaré Axel Weber dans un entretien avec la "Neue Zürcher Zeitung" publié jeudi. Le travail avec les régulateurs et gendarmes de la concurrence constitue la première étape. Des procédures civiles et demandes d'indemnisations ne sont pas exclues. /SERVICE


Actualisé le