Malgré "Gonzalo", octobre a été singulièrement doux en Suisse

La douceur de ce mois d'octobre qui se termine frôle les valeurs record des années 2001 et 2006. Il a fait en plusieurs endroits 2 à 3 degrés plus chaud que les valeurs moyennes relevées de 1981 à 2010. A Genève par exemple, le mercure a affiché 14 degrés, soit 2,7 de plus que la norme, a indiqué jeudi MeteoSuisse.

A Sion et Berne, l'écart atteint même 2,8 degrés. Ces valeurs élevées sont surtout dues à plusieurs journées où le mercure a dépassé les 20 degrés. Dans les vallées à foehn, le thermomètre a grimpé à plus de 25 degrés les 8 et 9 octobre, précise meteonews.

L'ensoleillement a été au rendez-vous mais pas de manière égale partout. Si certaines régions comme le Valais ont bénéficié de davantage d'heures de soleil, d'autres régions ont été moins gâtées comme le Sud des Alpes et les Grisons avec 80 à 90% des valeurs moyennes.

Les précipitations ont touché les régions de manière très variable: le Valais a été épargné tandis que le Tessin a enregistré localement jusqu'à 200% de plus que les moyennes de 1981 à 2010. A Intragna, dans les Centovalli, il est tombé quelque 350 litres d'eau par mètre carré en 48 heures, rappelle SRF Meteo. Le canton a d'ailleurs fait face à plusieurs éboulements de terrain.

En dépit de la douceur record du mois, octobre a aussi enregistré un épisode extrême avec le passage de "Gonzalo" il y a dix jours. Des bourrasques, atteignant 178 km/h au Chasseral (BE), ont balayé tout le pays. La tempête a amené avec elle les premiers signes de l'hiver: 80 centimètres de neige sont tombés à St. Antönien (1450 mètres d'altitude), dans les Grisons.

Le temps doux devrait se prolonger encore quelques jours, selon SRF Meteo. Un front froid est annoncé pour le milieu de la semaine prochaine seulement.

/ATS


Actualisé le