Mendicité: l'initiative de l'UDC-Vaud a réuni 15'000 signatures

Les Vaudois voteront très probablement sur l'interdiction de la mendicité dans le canton. L'initiative cantonale de l'UDC a déjà réuni plus de 15'000 signatures. Leur validation est en cours mais la barre des 12'000 paraphes nécessaires devrait être facilement atteinte.

Secrétaire générale de l'UDC-Vaud, Sandrine Ott ne veut pas crier victoire trop vite. "Nous avons récolté plus de 15'000 signatures", indique-t-elle à l'ats, confirmant une information de la RTS. Avec un taux d'invalidation de 10% à 12% des signatures, l'initiative devrait néanmoins aisément aboutir. Le délai officiel échoit lundi prochain.

L'initiative lancée le 12 avril dernier propose une base légale pour interdire la mendicité dans tout le canton de Vaud. Actuellement, les pratiques diffèrent selon les communes. Lausanne tolère la mendicité sous conditions, les villes de l'Ouest lausannois et de la Riviera l'ont interdite.

Le texte prévoit des amendes de 50 à 100 francs pour les mendiants. Ceux qui envoient mendier des mineurs ou des personnes dépendantes, ainsi que ceux qui "organisent la mendicité d'autrui" ou qui mendient avec des personnes dépendantes ou des enfants écoperaient d'amendes de 500 à 2000 francs.

/SERVICE


Actualisé le