Meurtrier présumé d'Adeline arrêté à la frontière polonaise

Le meurtrier présumé de la sociothérapeute Adeline, près de Genève, a été arrêté. Fabrice A. a été repris dimanche à 15h45 à la frontière germano-polonaise, a annoncé le Ministère public genevois, confirmant une information du site de la "Tribune de Genève".

La police polonaise a mené une opération à la suite d'informations permettant de localiser l'assassin présumé. En cavale, le suspect faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international. Il a été interpellé au volant de la Citroën blanche dans laquelle il roulait jeudi déjà, jour de l'assassinat de sa thérapeute.

L'arrestation a été rendue possible sur la base d'informations recueillies par la brigade criminelle de la police judiciaire, orientant les recherches dans la région de Schwedt, en Allemagne. Une demande d'extradition sera adressée sans délai aux autorités judiciaires compétentes.

L'individu, qui purgeait une peine cumulée de 20 ans pour viol, avait intégré le centre de "La Pâquerette" pour se préparer à un retour progressif à la liberté. C'est dans cette optique qu'il se rendait jeudi avec Adeline, sa sociothérapeute, dans un centre équestre de Bellevue (GE).

La mort d'Adeline, dont le corps a été retrouvé vendredi à Bellevue, a soulevé une vague d'indignation. La criminologue de 34 ans travaillait depuis six ans à "La Pâquerette". Elle comptait démissionner, d'après sa mère. Un rassemblement en sa mémoire est prévu lundi en fin d'après-midi devant l'Hôtel-de-Ville de Genève.

/SERVICE


Actualisé le