Micheline Calmy-Rey critique les décisions du Parlement sur l'armée

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a critiqué mercredi les récentes décisions du Parlement au sujet du budget de l'armée et des avions de combat. Elle se dit également fâchée que le peuple ne puisse pas s'exprimer.Le Conseil fédéral est "quelque peu irrité" car "après mûre réflexion", il avait placé les priorités différemment du Parlement, déclare la conseillère fédérale sortante dans une interview publiée par le "Tages-Anzeiger" et le "Bund". Le gouvernement souhaitait une armée à 80'000 hommes et un plafond de dépenses à 4,4 milliards, et le Parlement s'est finalement prononcé pour 100'000 hommes et 5 milliards. /SERVICE


Actualisé le