Non-lieu annulé dans l'affaire du décès du détenu Skander Vogt

Le Tribunal fédéral (TF) a accepté le recours de la soeur de Skander Vogt, décédé en prison à Bochuz en mars 2010, intoxiqué après avoir mis le feu à son matelas. Il annule un non-lieu confirmé en avril 2011 par le Tribunal d'accusation du canton de Vaud.Avocat de la soeur de Skander Vogt, Me Nicolas Mattenberger a exprimé sa "grande satisfaction". Il a rappelé qu'il a souvent parlé dans cette affaire de "mascarade de justice". Le procureur Daniel Stoll, qui avait signé le non-lieu, trouve "déplacées les critiques de l'avocat. Il précise qu'il est affecté à de nouvelles fonctions et ne s'occupera plus à l'avenir de ce dossier. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes