Nouveaux assauts du régime syrien sur les provinces de Homs et Alep

L'armée syrienne, forte de son succès à Qousseir, préparait vendredi de nouveaux assauts contre les rebelles dans les provinces de Homs et d'Alep. L'ONU a de son côté lancé un appel de fonds pour 5,2 milliards de dollars, ce qui constitue un record historique.

Après la conquête mercredi de Qousseir, puis du village voisin de Dabaa, les soldats avançaient vers le bastion rebelle de Boueida al-Charqiya, soumis à un violent pilonnage, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une organisation proche des rebelles. L'armée syrienne reçoit toujours l'aide cruciale du Hezbollah chiite libanais.

Des centaines de blessés et de civils se sont réfugiés dans cette localité après la chute de Qousseir. Cette dernière représente un carrefour des routes d'approvisionnement pour l'armée et les rebelles. Les analystes affirment que désormais l'objectif est de déloger les rebelles de la ville de Homs.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé vendredi au gouvernement syrien d'autoriser les organisations humanitaires à accéder librement à Qousseir, dans une déclaration approuvée également par la Russie. La déclaration unanime du conseil réclame un "accès immédiat, sûr et sans entrave" aux civils.

Il s'agit de la première déclaration unanime des quinze pays membres du Conseil de sécurité sur la Syrie "depuis plusieurs mois", a souligné un ambassadeur britannique.

Sept rebelles tués

Plus au nord-est, l'armée syrienne a massé des "milliers de soldats" dans la région d'Alep pour tenter de reprendre les positions rebelles.

L'OSDH a rapporté que sept opposants au régime ont été tués dans des combats avec des renforts de l'armée dans le nord de la province. Elle a également diffusé une vidéo montrant l'exécution pour vol et meurtre d'un chef d'une brigade rebelle sur décision d'un "tribunal islamique" à Alep.

Au lendemain de la reprise par l'armée du point de passage de Qouneitra, le seul sur la zone de séparation entre la Syrie et Israël sur le Golan, des combats avaient lieu dans la ville, selon l'OSDH.

Appel de l'ONU

Au plan humanitaire, l'ONU a lancé un appel de fonds pour 5,2 milliards de dollars, un record historique, pour aider jusqu'en décembre plus de 10 millions de Syriens affectés par le conflit.

De son côté, la Suisse a décidé de débloquer vingt millions de francs supplémentaires en faveur des victimes du conflit, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Elle porte ainsi à 50 millions de francs le montant total de sa contribution depuis l'éclatement du conflit.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes