Nyon: neuf ans de prison pour le pédophile de Gland

Le Tribunal criminel de Nyon a condamné jeudi à neuf ans de prison le pédophile qui avait abusé d'une fillette de onze ans en 2011 à Gland (VD). La Cour a également prononcé une mesure d'internement.

Le Genevois de 64 ans a été reconnu coupable de viol qualifié et d'actes d'ordre sexuel avec des enfants. La peine est légèrement inférieure aux 11 ans qu’avait requis le Ministère public.

Culpabilité écrasante

Le jugement retient une culpabilité "écrasante". Il souligne le "déferlement de sadisme et de perversité" du condamné, qui a infligé un "martyr" à sa victime, réduite à l'état "d'objet déshumanisé".

Il tient aussi compte du caractère "particulièrement abject" des actes commis et de l’attitude "révoltante" de l'auteur, qui n’a apparemment pas encore "compris la monstruosité" de son comportement "ignoble".

L’internement a été prononcé en raison du "grave trouble mental récurrent" du pédophile, qui présente une "dangerosité majeure". Il s’est "installé dans une attitude persistante de déni", se considérant comme "guéri", a relevé la Cour.

80'000 francs d'indemnités

Dans le cas le plus grave, l'homme a violé une fillette de 11 ans dans la buanderie de son immeuble à Gland. Il a entravé ses poignets et l’a violée sous la menace d’un couteau, après l’avoir giflée et menacée.

Le viol est "qualifié" en raison de la "cruauté indiscutable" avec laquelle il a été commis. Selon l'avocate, la famille de la victime est "satisfaite du jugement", bien qu’ "étonnée de la quotité de la peine, qui n’est pas à la hauteur de ce que l’enfant a subi".

Entre 2007 et 2010, l’homme a aussi commis à plusieurs reprises des actes d'ordre sexuel sur une petite voisine, alors âgée de 7 à 10 ans. Les familles des deux victimes ont touché 80'000 et 60'000 francs d’indemnités pour tort moral.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus