Pénitencier de Bochuz fouillé: "rien de grave n'a été trouvé"

L'ensemble du pénitencier de Bochuz (VD) a été fouillé mardi à titre préventif. "Rien de grave n'a été trouvé", s'est félicitée en début de soirée Sylvie Bula, cheffe du Service pénitentiaire vaudois (SPEN).

L'opération a mobilisé 290 personnes au total, dont plus de 170 policiers. Commencée à 06h00, elle s'est achevée vers 16h00, "dans le calme", a souligné la responsable.

A l'issue des fouilles, "quelques produits stupéfiants, de la drogue douce exclusivement, des médicaments, un mini-natel et des petits objets non-conformes (morceaux de bois)", ont été signalés. Des poursuites pénales seront engagées et des sanctions administratives prises, a déclaré Sylvie Bula.

Volonté politique

Une telle opération de fouilles, une première pour le canton de Vaud, donne "un signal clair" sur la volonté du Conseil d'Etat vaudois de sécuriser les prisons du canton. Il y en aura d'autres, a affirmé la cheffe du SPEN.

Au total 155 cellules ont été passées au peigne fin, sans compter la cour, les communs et les ateliers. Interrogée sur la maigreur du "butin", Sylvie Bula a assuré que les résultats étaient "conformes" à ses attentes. Cela démontre aussi la qualité du travail du personnel pénitentiaire durant toute l'année.

Détenus surpris

Selon la responsable, les détenus ont été "surpris" par l'opération, fruit de l'excellente collaboration entre les différents services. Questionnée sur la dimension politique d'une telle action, Sylvie Bula a affirmé: "je ne fais pas de politique, je garantis la sécurité des prisons".

La fouille, préparée depuis des semaines, est "un réel succès", selon la cheffe du SPEN. Elle ne répondait pas à un événement particulier ou à des indices de quelque d'anormal se tramant en prison. Elle avait été prévue avant les récents événements survenus à Champ-Dollon, à Genève.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes