Place financière: Michael Lauber pour un système d'alerte rapide

Le procureur de la Confédération Michael Lauber propose de créer une centrale d'analyse permettant de constater suffisamment tôt la vulnérabilité de la place financière. Celle-ci ferait office de système d'alerte rapide pour le Conseil fédéral, le Parlement et les institutions financières.

Le centre d'analyse devrait occuper une place "élevée" dans l'administration et être indépendant, affirme M. Lauber dans une interview de la "SonntagsZeitung". Il devrait aussi se révéler influent et digne de confiance pour que ses alertes soient écoutées.

Il vaudrait toutefois mieux qu'il n'ait pas de compétences décisionnelles, mais qu'il se contente de "fournir des analyses de haute qualité", poursuit le procureur de la Confédération. C'est pourquoi une telle "Financial Intelligence" devrait être clairement séparée des Services de renseignement.

"Les décisions autour de l'affectation du centre constituent le dernier pas" vers la concrétisation d'une telle idée, assure Michael Lauber. "Le plus important à présent est de mettre en évidence ce dont il aurait besoin et quels types de compétences il nécessiterait."

Le procureur de la Confédération ne craint pas un chevauchement avec l'autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA). Celle-ci sanctionne après coup, alors que pour le centre d'analyse, il s'agirait d'informations intervenant plus tôt, parfois bien avant que quelque chose ne se passe. Un fonctionnement nécessaire pour agir en tant que système d'alerte rapide.

/SERVICE


Actualisé le