Plus de neuf automobilistes sur dix allument leurs feux de jour

L'obligation de circuler feux allumés de jour est très bien suivie en Suisse. Obligatoire depuis le début de cette année, la mesure est respectée par 94% des automobilistes en Suisse, selon le relevé annuel du Bureau de la prévention des accidents (bpa).

Pour arriver à un tel taux de respect avec la ceinture de sécurité, il a fallu 33 ans, souligne le bpa.

Mais, comme pour la ceinture, c'est là où les feux sont les plus utiles, soit à l'intérieur des localités, que l'obligation est la moins respectée, à 92%. Sur les autoroutes, les automobilistes sont 95% à allumer leurs feux de croisement ou de circulation diurne, précise le bpa mardi dans un communiqué.

Comme pour la ceinture également, la mesure est un peu mieux suivie en Suisse alémanique (94%) que dans les autres régions linguistiques, 90% en Suisse romande et 89% au Tessin. En 2001, seuls 20% des automobilistes allumaient leurs feux de jour. En 2013, grâce notamment à des campagnes de sensibilisation, ce taux était passé à 68%.

Obligatoire depuis 2012

Depuis le 1er octobre 2012, tous les véhicules réceptionnés circulant en Suisse doivent être équipés de feux de circulation diurne qui s'allument automatiquement au démarrage. La Suisse a ainsi repris une directive européenne. Si les véhicules sont plus anciens et pas équipés en conséquence, les feux doivent être enclenchés manuellement.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes