Quatre morts en montagne en Suisse ce week-end

La montagne a été meurtrière ce week-end: trois alpinistes et un adepte de 'wingsuit' ont trouvé la mort sur les sommets. Et à chaque fois, que ce soit au Mont-Vélan (VS), dans les Alpes glaronaises, au-dessus de Davos (GR) ou de Brienz (BE), les malheureux ne sont pas parvenus à réchapper à une chute mortelle.

Un alpiniste est décédé dimanche vers midi alors qu'il redescendait du Mont-Vélan près de Bourg-Saint-Pierre (VS) par le couloir Hannibal. Le Vaudois de 53 ans a chuté et dévalé la pente sur 300 mètres. Malgré les premiers soins prodigués par son compagnon de marche, il est mort sur les lieux, a annoncé la police cantonale valaisanne.

Dans les Alpes glaronaises, une skieuse de randonnée est également décédée dimanche suite à une chute mortelle de 150 mètres, selon la police cantonale. La Française de 52 ans était en route avec trois autres personnes lorsque l'accident est survenu.

Samedi matin, un autre alpiniste s'est tué au "Chlein Schwarzhorn", montagne au-dessus de Davos (GR). L'homme de 60 ans a glissé alors qu'il voulait mettre ses skis pour redescendre en plaine. Il a fait une chute de 250 mètres, a indiqué la police cantonale.

Précipité dans le vide

Un Suisse de 28 ans, a lui perdu la vie en heurtant des arbres lors d'un vol en 'wingsuit' à Brienz (BE) samedi en début de soirée. Il a terminé sa chute dans un ravin. Les secours n'ont pu que constater son décès. L'homme s'était rendu en compagnie de quatre autres personnes sur la montagne Oltschiburg, au-dessus de Brienz, pour sauter en 'wingsuit', a indiqué la police bernoise dans un communiqué.

Le vol en 'wingsuit' est un type de saut effectué à l'aide d'une combinaison souple en forme d'aile, peut-on lire sur Wikipédia. Ces combinaisons se gonflent d'air dès que le parachutiste se lance du haut d'une falaise ou sort de l'avion. Sport extrême, le 'wingsuit' cause chaque année une vingtaine de morts à travers le monde.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes