Salaires abusifs: un scrutin qui laissera des traces

Economiesuisse ne sort pas indemne de la votation sur l'initiative contre les salaires abusifs. Déjà précédemment contestée par différents courants à l'interne, l'organisation faîtière subit l'ire de nombre de ses membres. Sans vouloir tout jeter, ils attendent autocritique et réactions.Président de l'USAM, Jean-François Rime tient à garder une certaine retenue, parce qu'il participe en tant qu'invité aux séances du comité directeur d'economiesuisse. Il ne croit pas que des erreurs graves ont été commises durant la campagne; c'était simplement impossible de gagner, surtout après l'affaire Vasella, a répété le Fribourgeois lundi à l'ats. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes