Selon Olivier Guéniat, il faut regrouper pour dégager des forces

Selon le commandant de la police jurassienne, Olivier Guéniat, les polices cantonales romandes doivent davantage collaborer pour éviter les doublons. Plusieurs centaines de policiers pourraient alors être dégagés pour Genève."En travaillant sur le projet de fusion des polices neuchâteloise et jurassienne, nous avons identifié une trentaine de doublons", a déclaré Olivier Guéniat dans une interview parue dimanche dans le "Matin Dimanche". Avec un regroupement, on pourrait dégager entre 30 et 60 policiers supplémentaires dans l'espace public. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes