Solar Impulse a décollé en direction de Saint Louis

L'avion solaire Solar Impulse a décollé lundi de l'aéroport Forth Worth à Dallas (sud), au Texas, pour rejoindre Saint Louis, troisième étape de son périple à travers les Etats-Unis. Avec le Suisse Bertrand Piccard aux commandes, cette traversée de 900 kilomètres est pour l'heure la plus courte effectuée par l'appareil dans le ciel américain.

Lors de sa seconde étape, Solar Impulse avait parcouru 1541 kilomètres sans escale pour rallier Phoenix, dans l'Arizona (sud-ouest), à Dallas. La traversée d'ouest en est des Etats-Unis jusqu'à New York se fait en cinq étapes pour des raisons de sécurité, avaient expliqué les deux co-fondateurs du projet et pilotes suisses Bertrand Piccard et André Borschberg.

Après Saint Louis (Missouri, centre), l'avion révolutionnaire se rendra à l'aéroport de Dulles près de la capitale, Washington, à la mi-juin, et atterrira à New York, à l'aéroport Kennedy, en juillet, sa destination finale.

L'objectif de cette épopée est de promouvoir la technologie de l'appareil qui dépend de 12'000 cellules photovoltaïques capables de produire l'électricité suffisante pour charger sa batterie au lithium de 400 kilos nécessaire à l'alimentation des quatre moteurs électriques à hélice de 10 chevaux chacun, de jour comme de nuit.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes