Sommaruga s'en prend à l'initiative sur les salaires abusifs

Il y a aussi des profiteurs parmi les actionnaires. Il ne faut pas tenir uniquement compte de leurs intérêts, mais aussi de ceux de l'entreprise, des travailleurs et des consommateurs, selon Simonetta Sommaruga. Fort de cette opinion, le Conseil fédéral rejette l'initiative de Thomas Minder contre les salaires abusifs.Formellement, faute d'une prise de position du Parlement, le gouvernement ne recommande pas de voter "non" au texte de M. Minder, soumis en votation le 3 mars. Mais il ne le repousse pas moins, au profit du contre-projet indirect. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes