Sondage: les skieurs portent de plus en plus le casque

Les têtes intelligentes se protègent. Ce slogan semble avoir fait mouche. L'hiver dernier, 87% des skieurs et snowboarders ont porté un casque sur les pistes suisses, selon le Bureau de prévention des accidents (bpa). Et la moitié des lugeurs également.

Il y a dix ans, seuls 16% des skieurs et snowboarders portaient un casque, précise le bpa dans un communiqué. Si l'on prend seulement en compte les personnes domiciliées en Suisse, le taux atteint même 90%.

Les régions linguistiques affichent toujours des différences considérables: 91% des adeptes des sports de neige mettent un casque sur les pistes de Suisse alémanique contre 76% en Suisse romande.

Pour la première fois, le port des équipements de protection a également été examiné sur les pistes de luge. Résultat: la moitié des lugeurs porte un casque. Les enfants de 7 à 12 ans sont les plus assidus, les adultes de 26 à 30 ans, les moins.

Quelque 65'000 accidents par an

Plus de deux millions de personnes domiciliées en Suisse pratiquent le ski ou le snowboard. Quelque 65'000 d'entre elles (ski: 51 000 / snowboard: 14 000) sont accidentées chaque année et prises en charge par un médecin. A ce nombre s'ajoutent presque 8000 lugeurs.

Environ 15% des accidentés se blessent à la tête. Près d'un tiers de ces blessures pourraient être évitées grâce au port du casque, qui permet également de réduire la gravité des blessures, affirme le bpa.

Importance des fixations

La tête n'est pas la seule partie du corps qui nécessite une protection. Environ la moitié des accidentés se blessent aux genoux, aux jambes ou aux pieds. Un réglage adéquat des fixations peut éviter ce type de blessure.

Le bpa propose donc pour la 23e fois son action 'Vignette de ski', afin de motiver le plus grand nombre possible de sportifs à faire contrôler leurs fixations par un professionnel, qui utilisera à cette fin un appareil de réglage approprié.

www.vignette.bpa.ch

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes