Suisse orientale: les écoliers commenceront le français plus tard

Les écoliers de Suisse orientale ne devraient plus devoir suivre des cours de français à partir de la 5e année, mais à partir de la 7e seulement. Telle est la recommandation de six cantons à l'adresse de la Conférence des directeurs de l'instruction publique (CDIP).La pratique montre que deux langues étrangères au niveau primaire surchargent le système, écrivent les cantons de Zurich, Thurgovie, St-Gall, Appenzell Rhodes-Intérieures, Schwyz et Glaris à propos du plan d'études alémanique (Lehrplan 21). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes