Un élève vaudois tué dans un jeu avec des couteaux à Rome

Un jeune Lausannois de seize ans est décédé mardi soir à Rome au cours d'un voyage scolaire. Il a été mortellement touché alors qu'il jouait à se lancer des couteaux avec deux camarades. La thèse de l'accident est privilégiée.

La victime est un élève de 11e année de l'établissement de l'Elysée, à Lausanne, a indiqué le Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud mercredi dans un communiqué. Le drame a eu lieu dans une résidence gérée par des religieuses, non loin du Vatican.

L'alarme a été donnée vers 23h00 par les soeurs. Selon les agences de presse italiennes, l'accident est intervenu alors que les trois élèves jouaient à se lancer des couteaux.

Touché à la poitrine, le jeune homme est décédé sur place avant l'arrivée des secours. Il avait acheté lui-même le couteau lors de ce voyage d'études, ont précisé les autorités vaudoises.

A Rome depuis lundi

Les policiers italiens sont retournés mercredi sur les lieux du drame pour entendre les camarades de la victime et tenter de reconstituer les faits. Ils doivent notamment clarifier où est intervenu précisément le drame, le jeune homme ayant été retrouvé dans son lit avec une blessure au thorax. Une autopsie doit aussi être effectuée.

La classe, vingt élèves et trois enseignants au total, se trouvait dans la Ville éternelle depuis lundi. Les modalités de retour des élèves et des accompagnants seront établies en fonction des besoins de l’enquête, précise également l'Etat de Vaud.

Condoléances

Le Département vaudois de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a fait part de ses sincères condoléances et de son soutien à la famille de la victime. La ministre italienne de l'instruction, Stefania Giannini, a elle aussi exprimé ses condoléances, refusant tout autre commentaire sur l'incident.

Interrogé par l'ats, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a de son côté dit être en relation avec les proches de la victime, qu'il assiste dans le cadre de la protection consulaire. L’ambassade de Suisse à Rome est elle en contact avec les autorités locales.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes