Un concierge coupable d'avoir saboté les freins d'une voiture

Coupable d'avoir saboté les freins de la voiture d'une locataire, un concierge écope définitivement de dix mois de prison avec sursis. Condamné pour mise en danger de la vie d'autrui, l'homme devra payer 600 francs d'amende et 1000 francs de tort moral.En juillet 2008, la conductrice de cette voiture avait pris le volant pour rendre visite à sa mère, domiciliée non loin de chez elle, dans le canton d'Argovie. Elle s'était aperçue au premier croisement que les freins ne répondaient plus. /SERVICE


Actualisé le