Un des évadés de la prison du Bois-Mermet interpellé en France

Un Français de 47 ans qui s'était évadé de la prison lausannoise du Bois-Mermet en compagnie de quatre autres détenus a été interpellé lundi dans le sud de la France. La question de l'extradition de ce membre présumé des Pink Panthers sera examinée.

D'importantes investigations ont permis aux enquêteurs de la police vaudoise de localiser cet individu. Il était détenu au Bois-Mermet en exécution anticipée de peine pour brigandage qualifié et infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants, a indiqué la police cantonale mercredi.

Qualifié de dangereux, l'homme a été interpellé chez lui dans le Vaucluse. Né au Monténégro et possédant les nationalités française et macédonienne, le malfrat fait l'objet de deux mandats d'arrêt internationaux récents, notamment pour un braquage audacieux de bijoux. L'un d'eux émane du canton de Vaud.

"Je le soupçonne d'avoir participé à un braquage qui a été perpétré avec des membres du gang des Pink Panthers", a expliqué le procureur vaudois en charge du dossier Anton Rusch. L'enquête est en cours. Elle est menée par les inspecteurs vaudois, en collaboration avec les autorités françaises. L'homme a passé plusieurs années à la légion étrangère, a encore relevé le magistrat.

Le 14 mai, le prévenu s'était évadé en compagnie de quatre autres détenus. Ils avaient escaladé le mur d'enceinte du Bois-Mermet grâce à l'aide de trois complices cagoulés. Les fuyards avaient quitté les lieux à bord de plusieurs véhicules.

Le lendemain, deux des cinq évadés avaient été interpellés. Aujourd'hui, deux sont encore dans la nature, dont le meneur, un Serbe de 45 ans, membre présumé des Pink Panthers.

Fin juillet, une évasion similaire s'étaient produite à Bochuz. Des complices extérieurs avaient tiré à la kalachnikov pour faciliter la fuite de deux détenus dont l'un était membre des Pink Panthers.

Le gang des Pink Panthers, qui compterait quelque 220 membres issus des pays de l'ex-Yougoslavie, s'est forgé une réputation de "pro du casse". Il s'attaque aux bijouteries de luxe du monde entier, faisant preuve "d'une maîtrise et d'un sang-froid impressionnants", selon les sources policières.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes