Un mari jaloux risque 12 ans de prison pour le meurtre de son rival

L'homme ayant abattu l'amant de son épouse en mars 2011 de huit coups de feu tirés à bout portant risque 12 ans de prison pour meurtre. Telle est la peine requise vendredi par le Ministère public devant le Tribunal pénal de la Gruyère à Bulle (FR).Le procureur Philippe Barboni a exclu la possibilité de retenir le meurtre passionnel, ce qui aurait entraîné un allégement de la peine encourue par l'accusé. Selon lui, la soirée fatidique a sûrement été peu réjouissante pour l'accusé. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes