Un million d'enfants réfugiés: "inacceptable" pour le HCR

Un million d'enfants syriens ont fui les combats à l'étranger et trois millions sont affectés par le conflit à l'intérieur de la Syrie. Le Haut Commissaire aux réfugiés Antonio Guterres a qualifié vendredi cette tragédie de "totalement inacceptable".

"Il y a un risque énorme de voir toute une génération perdue avec des enfants qui paieront ces événements pendant toute leur vie", a déclaré le responsable onusien lors d'une conférence de presse à Genève.

Outre les traumatismes endurés par ce million d'enfants réfugiés, dont les trois quarts ont moins de 11 ans, beaucoup d'adolescents sont en colère et frustrés, a indiqué Antonio Guterres. "C'est une menace pour toute la société et l'avenir de la région", a-t-il souligné.

La directrice exécutive adjointe de l'UNICEF Yoka Brandt a affirmé que la prolongation de la crise a un impact dévastateur sur trois millions d'enfants en Syrie. "Les mécanismes de survie des familles se sont effondrés", a-t-elle dit. Selon elle, 58% des enfants ne vont plus à l'école en Syrie.

Un échec évident

"C'est un échec évident de la communauté internationale", a déploré Antonio Guterres. "Elle a perdu les capacités de prévenir et de trouver des solutions rapides aux conflits, elle n'a plus la capacité de s'unir".

"Il y a un énorme effort des pays voisins et des organisations humanitaires, mais il faut reconnaître que ces efforts sont loin de ce qui serait nécessaire pour répondre aux besoins des réfugiés et assurer le respect de leur dignité", a conclu M. Guterres.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes