Une commission du Conseil des Etats à la rescousse

La Suisse devra prendre des mesures pour réduire les risques liés à l'utilisation de pesticides pour les abeilles et les autres pollinisateurs. La commission de la science du Conseil des Etats recommande à l'unanimité au plénum de transmettre une motion du National exigeant des comptes d'ici 2023.

La motion juge contreproductif d'interdire complètement les produits phytosanitaires et autres pesticides, puisque d'autres substances risquent de les remplacer. Il s'agit plutôt d'élaborer un plan d'action, en collaboration avec les milieux concernés, visant à réduire l'usage de produits néfastes pour l'environnement, les abeilles et les bourdons.

L'Office fédéral de l'agriculture a décidé de suspendre les autorisations de trois pesticides mortels pour les abeilles dans les cultures de maïs et de colza, à partir de décembre 2013.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes