Une pétition pour interdire de manger du chat et du chien en Suisse

Une pétition munie de quelque 16'000 signatures exige l'interdiction en Suisse de la consommation de viande de chat et de chien. Lancée fin août par SOS Chats Noiraigue, elle a été remise mardi au Parlement, qui tient en ce moment sa session d'hiver.

La viande de chien est principalement utilisée pour faire des saucisses et de la graisse contre les rhumatismes. Quant à la viande de chat, elle est consommée plutôt en famille et cuisinée comme du lapin pendant la période de Noël, en particulier dans les cantons de Berne, de Lucerne et du Jura, relève SOS Chats Noiraigue dans un communiqué.

Indigne d'un pays civilisé

Après avoir obtenu l'interdiction du commerce des peaux de chat en 2013, l'organisation veut aussi prohiber le commerce et la consommation de la viande des animaux de compagnie. Certes, ceux-ci ne sont pas considérés comme une denrée alimentaire et ne peuvent donc théoriquement ni être vendus ni donnés pour être mangés. Mais il n'y a pas d'interdiction formelle et donc pas de sanction.

Il n'est en outre pas interdit de manger son propre chien ou chat, ajoute SOS chats. La pétition vise à modifier cette pratique et demande que la loi prohibe clairement de tels agissements. "Ceux-ci sont indignes d'un pays civilisé, qui reconnaît la place des animaux de compagnie et dans lequel personne ne meurt de faim", écrit SOS Chats Noiraigue.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes