Une physicienne italienne dirigera le CERN à partir de 2016

Le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) aura pour la première fois de son histoire une femme à sa tête. La physicienne italienne Fabiola Gianotti, 52 ans, va prendre les rênes de l'institution en 2016. Elle succédera à l'actuel directeur général Rolf Heuer, 66 ans, a annoncé le CERN.

Mme Gianotti connaît extrêmement bien les rouages du CERN pour y travailler depuis 1994. Elle a participé à plusieurs expériences et a contribué à la recherche et au développement de détecteurs, à leur construction et au développement de leur logiciel. Jusqu'en février 2013, elle a été la coordinatrice de l'expérience ATLAS.

Le 4 juillet 2012, Mme Gianotti a présenté les résultats d'ATLAS pour la recherche du boson de Higgs à un séminaire "historique" au CERN. Cet événement a marqué l'annonce de la découverte du boson de Higgs par les expériences ATLAS et CMS, réalisées grâce au grand collisionneur de hadrons (LHC).

Fabiola Gianotti a été ou est encore membre de plusieurs comités internationaux, comme le comité scientifique du CNRS (France), le comité de physique du laboratoire Fermilab (Etats-Unis) ou le conseil scientifique du laboratoire DESY (Allemagne). Elle siège aussi au conseil scientifique du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes