Valais: l'avenir financier du canton reste incertain

Le Grand Conseil valaisan s'est montré quelque peu mitigé sur l'avenir financier du canton mercredi dans son évaluation de la planification pluriannuelle. Il estime que le gouvernement fait preuve de beaucoup d'optimisme pour les quatre prochains exercices.

L'UDC a fait part de sa circonspection. La planification est floue, aléatoire, elle "donne l'impression qu'on a fait appel à Mme Soleil", s'est exclamé Pierre Contat. Le député UDC a critiqué un "document inutile" qui n'est que "perte de temps".

Le PLR s'est montré très réservé. Christophe Claivaz (PLR) voit mal "comment les prévisions pourront être tenues". Le document dégage beaucoup d'incertitudes aussi aux yeux de Marylène Volpi-Fournier (Verts). Le gouvernement va continuer à gouverner par décret, donc dans l'urgence.

La planification est optimiste, et l'optimisme libère de l'énergie positive. "Mais le gouvernement ne pêche-t-il pas par excès d'optimisme?" s'est demandé Philipp Matthias Bregy (PDC). Il doute que l'exercice 2015 puisse clôturer sur un excédent.

"Il y a toujours des incertitudes lorsqu'on se projette dans le futur", a rétorqué le chef du département des finances Maurice Tornay. Mais cette planification pluriannuelle donne des perspectives et fixe des priorités. Ce n'est pas un exercice alibi, a assuré le grand argentier valaisan.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus