Vaste coup de filet sur les produits dopants en Suisse

Un réseau de dealers de produits dopants a été démantelé mercredi au cours d'une opération de police qui a eu lieu dans plusieurs cantons suisses ainsi qu'en Allemagne. Les forces de l'ordre ont saisi d'importantes quantités d'anabolisants. Un Allemand domicilié en Thurgovie a été interpellé.

L'appartement de l'homme de 36 ans ainsi que plusieurs commerces spécialisés dans les compléments alimentaires ont été fouillés simultanément dans les cantons de Berne, Thurgovie, Zoug et Zurich, a indiqué le Ministère public thurgovien. Des perquisitions et des interpellations ont également eu lieu dans le Bade-Wurtemberg, dans le sud de l'Allemagne.

Au total, les agents ont saisi 20'000 ampoules d'anabolisants et de testostérones, 140'000 comprimés d'anabolisants et d'autres médicaments. Plus de 280'000 euros (environ 340'000 francs) et plusieurs armes à feu font également partie du butin des policiers.

Toutes les interventions ont été accompagnées par des spécialistes du centre de compétences pour la lutte antidopage Antidoping Suisse. Après examen des objets saisis, la fondation pourrait lancer des procédures disciplinaires contre certains sportifs.

Pas un sportif d'élite

L'homme interpellé n'est a priori pas un sportif d'élite en activité ni un ancien sportif, a indiqué à l'ats le directeur d'Antidoping Suisse Matthias Kamber. Le nombre de sportifs suisses et de disciplines sportives concernés par l'affaire n'est en outre pas encore connu.

La législation suisse prévoit, depuis octobre 2012, des sanctions contre le commerce de produits dopants. La consommation d'anabolisants n'est en revanche pas punie au niveau pénal, mais elle viole les statuts de Swiss Olympic, a rappelé M. Kamber.

La police et les autorités douanières allemandes ont commencé à enquêter sur le réseau de dealers présumés à la mi-2012. Ils ont découvert qu'une vingtaine d'hommes et de femmes âgés de 21 à 53 ans menaient un important commerce de produits dopants dans des centres de fitness et des magasins spécialisés dans les compléments alimentaires.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes